La dysorthographie

La dysorthographie de développement

« Trouble spécifique de l’orthographe se manifestant par une difficulté à apprendre l’orthographe en dépit d’un enseignement classique, d’une intelligence suffisante, et de facilités socioculturelles, qui relève d’inaptitudes cognitives fondamentales ayant fréquemment une origine constitutionnelle » (selon CAMPOLINI (C.), VAN HÖVELL (V), VANSTEELANDT (A) : « Dictionnaire logopédique : le développement du langage écrit et sa pathologie », Ed.Peeters, 2000, série pédagogique de l’institut de linguistique de Louvain (SPILL)).

La dysorthographie peut être phonologique, de surface ou mixte. Selon le diagnostic, la rééducation sera précisée et, progressive, elle portera notamment sur :

– la voie d’assemblage et/ou la voie d’adressage
– l’enrichissement du lexique orthographique
– la correspondance phonographémique
– la mémoire de travail
– la discrimination auditive et/ou visuelle
– les facteurs instrumentaux

Jade Destrée, Logopède
Rue du Vallon 100
B – 1332 Genval
0498/69.85.18
jade.destree@gmail.com
www.cloccinelles.be