La dysgraphie

La dysgraphie

« Trouble du geste graphique qui affecte l’écriture tant dans sa scription que dans son tracé sans qu’un déficit intellectuel ou neurologique ne justifie cette perturbation. Ce trouble se manifeste par une écriture anormalement lente ou anormalement fatigante, dont la lisibilité est insuffisante et dont le niveau n’est pas conforme à l’âge ni aux possibilités instrumentales du scripteur «  (selon CAMPOLINI (C.), VAN HÖVELL (V), VANSTEELANDT (A) : « Dictionnaire logopédique : le développement du langage écrit et sa pathologie », Ed.Peeters, 2000, série pédagogique de l’institut de linguistique de Louvain (SPILL)).

L’origine de la dysgraphie et les symptômes s’y rattachant sont multiples. Le bilan initial permettra donc de cibler au mieux la difficulté afin de travailler précisément la cause (motrice, psychologique, phobique…) et les symptômes (pression, aisance, souplesse, dimension…).

Jade Destrée, Logopède
Rue du Vallon 100
B – 1332 Genval
0498/69.85.18
jade.destree@gmail.com
www.cloccinelles.be